Historique

Historique de l’école de Nil Saint Vincent

  • Le 1er septembre 1966, à la demande des autorités communale et du bourgmestre de Nil-Saint-Vincent-Saint-Martin, Monsieur Emile Jadinon, fut crée « L’Ecole Gardienne et Primaire autonome de l’Etat de Nil-Saint-Vincent »

    • Une classe gardienne : Madame Closse – Lambert

    • Trois classes primaires :

      • Monsieur Pierre Louis (chef d’établissement), 2ème degré

      • Madame Christiane Peroo, 1er degré

      • Monsieur Michel Malcorps, 3ème degré

 

    • La première Amicale :

      • Président : Monsieur Emile Jadinon

      • Secrétaire : Madame Christiane Peroo

      • Trésorier : Monsieur Albert Ducat

 

  • Situation : ancienne administration communale, Rue du centre

  • Troisième degré primaire : ancienne classe Masset, rue Abbesse

  • La population scolaire de l’école connaîtra une rapide évolution, la 3ème année , année scolaire 68-69

      • 2 classes gardiennes : 60 élèves

        • Madame Closse

        • Madame Hautfenne

     

      • 7 classes primaires : 158 élèves

        • Monsieur Therasse

        • Melle Moins

        • Mme Quertainmont

        • Monsieur Payot

        • Monsieur Bouquiaux

        • Madame Smets

     

    • religion catholique : Mr l’abbé Seyssens

    • religion protestante : Mme Maes

    • morale : Monsieur Barbé

 

    • Après un court intérim de Monsieur Therasse à la direction de l’école en fin d’année scolaire 68-69, Monsieur Alphonse Kech devient chef d’établissement le 1er août 1969. Il y restera jusqu’au 31 décembre 1988

    • Avant l’occupation des locaux actuels le 1er septembre 1975, les classes seront réparties sur 3 sites

      • ancienne administration communale de Nil, rue du Centre

      • anciens locaux de la gendarmerie de Nil, Place saint-Vincent

      • école Masset , rue Abbesse, qui fait toujours partie du site actuel de l’école

    • Le 1er septembre 1979, les 2 écoles autonomes de l’Etat de Nil-Saint-Vincent et de Mont-Saint-Guibert fusionnent. Le personnel administratif et ouvrier, ainsi que tous le personnel enseignant de l’école de l’Etat de Mont-Saint-Guibert sont rattachés à l’école de Nil-Saint-Vincent. Le siège administratif de la nouvelle école est situé à Nil-Saint-Vincent et Mont-Saint-Guibert devient une implantation de l’école de Nil. –

    • Dès le 1er septembre 1979 la nouvelle « Ecole gardienne et primaire de l’Etat de Nil-Saint-Vincent » compte : 6 classes gardiennes et 12 classes primaires

      • Implantation de Nil-Saint-Vincent située 1, rue Warichet à Nil-Saint-Vincent

      • Implantation de Mont-Saint-Guibert située 2, rue des Ecoles a Mont-Saint-Guibert

      • La direction est assurée par Monsieur Kech

 

  • Le 1er janvier 1989, Monsieur Michel Malcorps, succède à Monsieur Kech, admis à la retraite

  • 1989 – La communautarisation de l’enseignement met fin à la dénomination « Ecole de l’Etat ». Notre école devient « Ecole fondamentale de la Communauté française de Nil-Saint-Vincent »

  • 1995 – Dénomination « Le Bon Départ » complète l’identification de note école

  • A l’aube du 21ème siècle, le 31 décembre 2000, l’école fondamentale de la Communauté française de Nil-Saint-Vincent (implantation de Nil et de Mont-St-Guibert). « Le Bon Départ » compte plus de 400 élèves

  • Le 1er janvier 2001, Monsieur Malcorps est admis à la retraite et Madame Suzanne Durand devient chef d’établissement

  • Le 1er janvier 2012, Madame Suzanne Durand est admise à la retraite et Madame Marie-Claude Gomand devient chef d’établissement

  • Le 1er juillet 2012, Madame Sophie Vanwaeyenbergh prenait fonction comme chef d’établissement.

2 réponses à “Historique

  1. Juste une petite erreur dans ce bref historique de l’école. Les nouveaux locaux ouvriront leurs portes le 1er septembre 1972 et non le 1er septembre 1975. Les derniers bâtiments de l’école (à l’arrière, salle de gym + qques classes) verront leur construction s’achever en 1975. Mais les cours dans la nouvelle école démarreront bien au 1er septembre 1972, après effectivement leur passage dans l’ancienne école des Filles (qui abritera l’administration communale par après), dans l’ancienne école des Garçons (école dite « Masset » qui sera inclue par la suite dans la nouvelle école) et dans l’ancienne gendarmerie.

  2. Bonjour,

    Je recherche le nom d’une institutrice de première maternelle Madame Delbecq ? en 1983 – 1984
    Savez-vous si elle est toujours active dans l’école ou est-elle pensionnée ?

    Merci pour votre réponse

    Charles Pirmez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *